Gérard Bertrand - L'Aigle Royal - Blanc
search
  • Gérard Bertrand - L'Aigle Royal - Blanc
Limoux

Gérard Bertrand - L'Aigle Royal - Blanc - 2016

Gérard Bertrand - Aigle Royal - Blanc - 2016 dévoile des arômes captivants de fruits exotiques, d'agrumes et de fleurs délicates, avec une subtile minéralité. 

46,00 €
Quantité
Derniers articles en stock

Date de livraison estimée :
Le mercredi 29 mai 2024
  Livraison 24h/72h

Livraison express de vos colis en emballages renforcés

  Paiement sécurisé

Par carte de crédit ou PayPal

  Vente à l’unité

Vous pouvez sélectionner 1 bouteille de chaque référence désirée

  Livraison gratuite

La livraison est offerte à partir de 250€ d’achat

Description

Le Domaine de l'Aigle Royal se trouve dans la partie septentrionale de la Haute Vallée de l'Aude à 500 mètres d'altitude.L'appellation Limoux se compose de 41 communes qui existent depuis 1959. Ils y produisent du rouge seulement depuis 2005. La superficie s'étend sur 200 hectares.  Le vignoble s'étend sur 31 hectares et produit des vins blancs avec le cépage chardonnay et des vins rouges avec le pinot noir. L'Aigle Royal provient d'une parcelle qui est exposée plein sud avec des sols argilo-calcaires. Les vignes sont plantées à une densité de 5000 à 6000 ceps par hectares. Les vendanges sont manuelles lorsque le raisin est à sa maturité optimale. L'Aigle Royal a un élevage en barrique de 7 à 8 mois.

L'Aigle Royal de Gérard Bertrand à une robe jaune et brillante. Vous retrouverez des notes d'ananas, d'abricots, d'amande et de pêche de vigne. Son nez est intense et floral avec un peu de toasté. Il est élégant et subtil. Dégustez l'Aigle Royal en apéritif ou avec vos poissons, crustacés, viandes blanches… Pourquoi pas avec un turbo en croute de sel avec des rattes du Touquet ?

Couleur
Blanc
Région
Languedoc
Appellation
Limoux
Millésime
2016
Conservation
5 à 10 ans
Service
13° - 15°
Contenance
Bouteille 75 cl
Alc % Vol
14
Vigneron
Gérard Bertrand

Dégustez l'Aigle Royal en apéritif ou avec vos poissons, crustacés, viandes blanches… Pourquoi pas avec un turbo en croute de sel avec des rattes du Touquet ?